Enklask war ar raktres bev.bzh


Pal an enklask-mañ eo gouiet ha gellet a rahe ar raktres bev.bzh tizhout an dud ema bet soñjet evite, da lâret eo ar vrezhonegerion.

L'objectif de cette enquête est de savoir si le projet bev.bzh pourrait trouver son public, c'est-à-dire les locuteurs de breton.

Donemat !

Divyezhek eo ar c'houlennaoueg, neuze e c'hellit respont dezhi ha pa ne vehe ket uhel ho live brezhoneg. (N'eo ket bet kavet an tu (siwazh) da cheñch respontoù otomatek zo hag a vo diskouezet enta e galleg hepken.)

Dizanv e chomo ar respontoù ivez.

Ce questionnaire est bilingue et vous pouvez donc y répondre quel que soit votre niveau de breton. (Il n'y a pas eu moyen (malheureusement) de changer certaines réponses automatiques qui ne seront donc qu'en français.)

Les réponses resteront anonymes.

Remarque sur la protection de la vie privée
Ce questionnaire est anonyme.
L’enregistrement de vos réponses à ce questionnaire ne contient aucune information permettant de vous identifier, à moins que l’une des questions ne vous le demande explicitement. Si vous avez utilisé un code pour accéder à ce questionnaire, soyez assuré qu'aucune information concernant ce code ne peut être enregistrée avec vos réponses. Il est géré sur une base séparée où il sera uniquement indiqué que vous avez (ou non) finalisé ce questionnaire. Il n’existe pas de moyen pour faire correspondre votre code à vos réponses sur ce questionnaire.